Debullesenbulles

Y a-t-il des contre-indications au sauna ?

Le sauna rassemble une multitude de bienfaits qui tendent à garantir un bien-être aux utilisateurs. Chaque utilisateur emploie le sauna selon l’utilisation qui lui convient. Il est idéal pour libérer les toxines et retrouver une vie saine et tranquille. Toutefois, ce dispositif hautement tentant, possède pour d’autres des contre-indications relatives à son utilisation. Des contre-indications qu’il faut connaître pour se prémunir de toute éventualité désastreuse.

Les contre-indications liées à certaines pathologies

L’utilisation du sauna est interdite dans de nombreux cas notamment concernant certaines pathologies. Parmi elles, il y’a le rétrécissement aortique, une telle pathologie ne permet pas des séances de sauna car les fortes températures peuvent provoquer un débit cardiaque élevée qui entraîne un afflux accru. Egalement certaines maladies cardiaques ne vont pas avec les douches chaudes ou froides du sauna car les variations de la fréquence cardiaque peuvent être nuisible à la personne affectée. N’utilisez pas un sauna lorsque vous avez un angor instable, en cas d’infarctus du myocarde ou après un AVC, entre autres. Il est hautement conseillé de faire appel au service de votre médecin pour s’imprégner des risques éventuels de l’utilisation de votre sauna sur votre santé.

Les autres contre-indications

Il existe plusieurs autres contre-indications à voir sur saunas.fr liées à l’utilisation du sauna. Par exemple, il est hautement interdit aux femmes en état de grossesse car les risques sont élevés. Le sauna est interdit après la consommation d’alcool ou de drogues. Lorsque vous avez pris un repas, il est conseillé d’avoir la fin de la digestion pour entrer dans votre sauna. Si vous ne pouvez pas vous en passer, alors faites le donc avant de manger. La même chose est conseillée après des séances de sports intenses, il faut prendre le temps de récupérer avant d’utiliser votre sauna. Soyez également vigilant après la prise de médicament car il peut y avoir des complications après. La même vigilance est de rigueur en cas d’asthme, de diabète, d’insuffisance veineuse ou de problèmes cutanés, entre autres.

Les publications similaires de "Actu de l'institut"

  1. 14 Juin 2018Envie d’activités de plein air au pays Basque ?71 clics
  2. 14 Avril 2018Découvrez notre tout nouveau spa !364 clics
  3. 3 Nov. 2017Tous les filtres des spas de notre institut vont être changés441 clics
  4. 19 Oct. 2017Des bulles pleines de bien-être !570 clics
  5. 1 Oct. 2017Notre nouvelle offre de massage naturiste dans notre salon à Paris485 clics
  6. 12 Juil. 2017Notre institut va s'équiper d'un spa en intérieur585 clics